Comment protéger mon compte Google contre piratage ?

sécurité de compte google

Avec la révolution d’Internet et des nouvelles technologies, les méthodes utilisées par les pirates évoluent sans cesse. Voilà pourquoi, malgré les systèmes de protection existants, on recense toujours de nombreuses victimes de piratage. Votre compte Google pourrait faire partie des cibles des pirates c’est pourquoi il faut le protéger suffisamment. Comment protéger mon compte Google face au piratage ? Conseils des pros …

Première méthode : la double authentification dans Google

Si vous n’avez pas encore utilisé cette méthode, sachez qu’elle peut parfaitement vous aider à protéger votre compte Google. Plusieurs internautes utilisent cette technique actuellement, rassurez-vous ! Comme son nom l’indique, il s’agit d’activer la validation en deux temps : la vérification se fait en effet en deux étapes avant que le compte Google ne s’ouvre. Vous vous connectez bien évidemment avec votre identifiant et votre mot de passe habituels mais ensuite, une seconde vérification est réalisée. Le plus souvent : un code est envoyé sur votre appareil personnel genre Smartphone, Tablette etc. Mais il arrive aussi qu’un service dédié vous appelle pour vous procurer le code à vive voix. Avec un tel système de protection, il est impossible au pirate ou toute autre personne malveillante d’accéder à votre compte. En effet, il ne pourra jamais recevoir le second code nécessaire pour s’authentifier une deuxième fois, sauf s’il a accès à votre appareil. Notons que Google vous informe quand quelqu’un a essayé de se connecter à votre compte à partir d’un appareil ou d’un endroit inhabituel mais une seconde vérification d’identité est toujours recommandée.

Pour en profiter, rendez-vous tout simplement dans votre compte Google, paramètres, sécurité, double authentification et respectez toutes les étapes indiquées. La procédure est la même que vous utilisiez la méthode classique ou bien une application. En principe, il faut ajouter un email et numéro de téléphone pour la récupération de votre compte Google. Ils seront également utilisés pour la double authentification. L’avantage ici c’est que si par erreur, vous oubliez vos identifiants, ces informations pourront être utilisées pour la récupération de votre compte. Vous pouvez associer plusieurs numéros si vous le voulez. Pour ajouter l’email de récupération ou le numéro de téléphone, il suffit de rendre dans votre compte Google et cliquer sur l’onglet sécurité. Ensuite, apparaissent :

  • Numéro de téléphone de récupération
  • Adresse email de récupération

 

Seconde méthode : choisir des mots de passe fiables pour vos comptes Google

Pour sécuriser votre compte, pensez aussi à utiliser des mots de passe fiables et sécurisés.  Ils doivent donc être sûrs et bien à l’abri pour ne pas tomber entre les mains de personnes malveillantes. Comme dans n’importe quel compte en ligne, il ne faut jamais utiliser des mots de passe trop faibles c’est-à-dire qui sont faciles à deviner. D’ailleurs, même votre date de naissance ne devrait pas être utilisée car vos connaissances peuvent l’utiliser pour accéder à votre compte Google.

Pour éviter tout cela et si vous n’arrivez pas à définir les bons mots de passe, Google propose de vous aider. Il dispose d’une fonctionnalité appelée Suggérer un mot de passe. En les vérifiant, vous allez voir que ces suggestions sont complexes et qu’il semble difficiles de s’en souvenir. Si vous utilisez un mot de passe proposé par Google, vous n’avez qu’à aller dans vos paramètres et cliquer sur enregistre les mots de passe à condition que vous soyez le seul à utiliser votre ordinateur ou votre smartphone.

D’ailleurs, Google sécurise les mots de passe et ils ne sont pas apparents sur l’écran. Il est même possible de renforcer la protection en ajoutant un autre mot de passe. Par contre, vous devez mémoriser ceux-ci pour avoir accès aux identifiants de votre compte Google.

Troisième méthode : test de mots de passe

Les hackers usent de tous les moyens pour parvenir à leurs fins. Dans le cas des comptes Google, il peut arriver qu’une fuite de nom d’utilisateur et de mots de passe survienne. Cela peut arriver pour diverses raisons notamment des failles de sécurité ou d’usurpation de données. Dans ce cas-là il devient nécessaire de toujours vérifier si votre compte Google n’a pas été piraté ou concerné par une telle fuite.

Google vous propose une option intéressante vous permettant de procéder à la vérification de vos accès. Si jamais un tiers a déjà pris connaissance de vos accès, vous le saurez grâce à cette option. Pour ce faire, rendez-vous dans les Paramètres de votre compte, puis dans le gestionnaire de mots de passe : cliquez que Check-up des mots de passe. S’il s’avère que votre mot de passe à déjà été connu par un tiers, changez-le immédiatement.

Protéger compte Google – Conclusion

La protection de votre compte est importante car les formes de piratage sont nombreuses et variées et votre compte n’est jamais à l’abri. Ces trois méthodes sont très utilisées car elles sont efficaces pour protéger un compte Google.

Si vous n’avez pas encore eu recours à celles-ci, il n’est pas encore tard. En résumé, choisissez bien votre mot de passe lorsque vous créez votre compte Google. Il est recommandé d’utiliser un mot de passe parmi les suggestions de Google si possible afin de renforcer la protection de votre compte.

Si vous avez déjà un compte et que vous jugez que votre mot de passe n’est pas assez fiable, remplacez-le tout de suite. Ensuite, pensez à protéger votre compte en définissant un numéro ou un email de récupération de votre compte Google. Ainsi, vous pourrez toujours accéder à votre compte si éventuellement vous oubliez vos accès car Google vous les envoie dessus. En même temps, activez la double authentification pour une protection plus poussée.

Pour terminer, faites régulièrement un Check-up de votre mot de passe pour s’assurer que personne ne le connaisse. En surfant sur le Web, les pirates sont partout, vous avez le choix de surfer en tout anonymat et éviter que l’on vous espionne. Pour cela, une solution : l’utilisation d’un VPN.

Étiquettes: