Facebook met fin à son VPN espion Onavo

facebook vpn

Le VPN espion de Facebook tire sa révérence

Finalement, Facebook a décidé d’abandonner son VPN espion Onavo. La firme de Mark Zuckerberg vient de l’annoncer dans un communiqué et a supprimé l’application du Google Play Store.

Il faut dire que le scandale qui a éclaté après la découverte de l’acte d’espionnage mené par le réseau social à travers ce VPN n’a pas vraiment arrangé son affaire. Pour rappel, la firme américaine a racheté l’entreprise Onavo pour 200 millions de dollars en 2013.Ce VPN devait permettre aux utilisateurs de la plateforme de naviguer en toute sécurité et bien protéger leur vie privée. Or, ce n’était pas vraiment ce qui s’était passé ! Le réseau social l’a détourné de sa vocation pour en faire un outil d’espionnage et de vol de données des utilisateurs. Des données qui concernent notamment le temps passé sur une application, l’appareil utilisé, le réseau sur lequel l’appareil est connecté, les données mobiles, les sites internet visités, etc. Bien évidemment, tout cela s’opérait sans que les utilisateurs ne le sachent et ça a faillit causer la perte de Facebook à l’époque. Mais apparemment, l’entreprise parvient toujours à s’en sortir.

Le VPN Onavo

« Les études de marché aident les entreprises à construire des meilleurs produits pour les gens. Nous déplaçons nos efforts vers des études de marché fondées sur la récompense, ce qui signifie que nous allons mettre fin au programme Onavo » écrit le réseau social dans un communiqué. Le VPN Onavo tire donc définitivement sa révérence. Néanmoins, il ne s’agit du seul programme que Facebook a abandonné. Le géant du web a aussi décidé de ne plus donner suite à ses programmes d’études de marché non rémunérées. Le recrutement d’utilisateurs pour l’application VPN Facebook Research n’aura pas non plus de suite, à en croire que le réseau social va abandonner toutes ses mauvaises pratiques en matière de respect de la vie privée.