Sites « pirates » : trafic réduit en 2020 après des mises à jour Google

sites streaming pirates

Les sites « pirates » sont les sites internet qui sont mal vu par les autorités. Il s’agit des sites de téléchargement non officiel, les sites de streaming, les sites de torrent, etc. Après une mise à jour des algorithmes de Google, ces derniers ont eu un trafic réduit en 2020. Les détails sur ce sujet.

Ce qu’il faut savoir sur les sites de streaming

Le streaming connait actuellement un essor remarquable puisqu’il permet aux internautes de regarder des vidéos directement en ligne, en temps réel. Ce qui est bien avec celui-ci c’est qu’aucune donnée n’est stockée sur le terminal avec lequel l’internaute se connecte (ordinateur, Smartphone, tablette) alors que le fichier est quand même téléchargé temporairement dedans. Pour profiter du streaming, il vous faut une bonne connexion Internet. Il ne faut pas confondre le streaming aves le Replay, le pay-per-view, le « IPTV », le VOD (video on demand) ou encore le téléchargement.

Cependant, il convient de faire la différence entre streaming légal et illégal : les sites légaux ont payé ou détiennent les droits d’auteur des contenus (musiques, séries, films, etc.) qu’ils proposent, tandis que les sites illégaux ne s’en sont pas du tout acquittés. Parmi les sites légaux, vous avez par exemple Youtube, Vimeo ou encore Spotify. Ils sont disponibles dans de nombreux pays notamment dans ceux de l’UE ou Union Européenne.

Par contre, les sites « pirates » quant à eux sont différents. Ils diffusent des vidéos sans l’accord des auteurs. Faites bien attention car toutes vos actions sur ces sites peuvent faire l’objet de poursuite sachant que le site lui-même propose des contenus protégés par des droits d’auteur. Parfois, ces sites proposent même aux utilisateurs de s’inscrire et s’acquitter d’un abonnement pour profiter de plus de contenu. Sur les sites pirates, on trouve tout : musiques, séries, films, porno, etc.). On y retrouve souvent des films qui ne sont encore disponibles qu’en salle.

A savoir sur les sites de torrent

Le téléchargement de torrent, lui aussi est considéré comme étant illégal, les sites qui en proposent sont aussi des sites « pirates ». Attention cependant à ne pas confondre site de téléchargement de torrent et site de téléchargement direct ou direct download. Le premier utilise P2P ou peer-to-peer : téléchargement d’ordinateur à ordinateur, possible grâce à un logiciel spécifique (les sources peuvent être nombreuses). Le second permet de se rendre sur un site et cliquer sur un lien de téléchargement : le transfert de fichier se fait depuis un serveur unique à l’ordinateur de l’utilisateur. Le fonctionnement du torrent est simple : c’est un fichier contenant des informations qui est utilisé par le logiciel Bittorrent pour trouver et enregistrer le fichier à télécharger. Pour obtenir un torrent, il faut déjà trouver un annuaire de torrents, disponible sur le Web. Le fichier désiré sera ensuite téléchargé depuis l’endroit où il est disponible (sur l’ordinateur d’un ou des utilisateurs, qui sont appelés seeders). Le logiciel de téléchargement doit être lancé pour que le téléchargement ait lieu. Cette méthode est populaire sachant qu’il est bien plus rapide que le direct download s’il y a assez de seeders. Malgré les avantages, ce type de téléchargement comporte des risques surtout si vous l’utilisez pour télécharger des fichiers illégaux.

Explication de la baisse de trafic des sites pirates en 2020

Cette forte baisse de trafic des sites pirates a été enregistrée en 2020. Cela a eu lieu tout juste après les mises à jour des algorithmes de Google. Vous n’êtes pas sans savoir que lorsque vous recherchez des contenus, vous avez besoin de passer par un moteur de recherche dont Google. Ainsi, Google a mis en œuvre toute une série de solution pour empêcher les internautes d’accéder aux sites pirates : sites de téléchargement de torrent et de streaming illégaux. Les ayant-droits sur les divers contenus proposés ont, en effet, demandé au moteur de recherche de stopper leur référencement. Les résultats sont bien là : le trafic a baissé car les sites proposant ces contenus sans s’être acquittés des droits d’auteur sont de moins en moins visibles sur les résultats de recherche Google. L’amélioration des algorithmes de manière régulière par Google y est pour beaucoup. Deux importantes mises à jour ont été réalisées pour obtenir un tel résultat sur le référencement.

En 2020, la baisse de trafic enregistrée pour ces sites pirates était de 20% d’après les enquêtes de MUSO, une entreprise dédiée à la lutte contre le piratage. Les visites de ces sites pirates sont de plus en plus réduits, qu’il s’agisse de sites de téléchargement de torrent ou de streaming illégal. Certains sites pirates ont enregistré une baisse importante : un administrateur de site de partage de torrent l’aurait confirmé lorsqu’il a été interviewé par Torrent Freak en 2020.

Cette baisse de 20% de trafic des sites pirates correspondrait à environ 100 millions de visites. Si les visiteurs étaient  de 350 millions, ils auraient baissé à 250 millions vers la fin de l’année précédente. Dès la mise en œuvre de la première mise à jour, on a déjà constaté une forte baisse, la seconde mise à jour aurait renforcé les résultats au mois de mai 2020. Pour vérifier es informations, il convient de regarder de plus près le trafic provenant des résultats des recherche de Google.

Important

Il faut faire attention quand vous utilisez ces sites pirates car vous pouvez faire l’objet de poursuite pour téléchargement illégal ou de streaming illégal. Vous pouvez recevoir un avertissement de Hadopi ou faire l’objet d’une poursuite en justice par les personnes qui détiennent des droits d’auteur sur les contenus téléchargés. Vous vous dites sûrement qu’il est impossible de remonter vers vous, détrompez-vous, votre adresse Ip est apparente et permet de vous  géo-localiser ou vous identifier immédiatement. Néanmoins, il existe une solution pour dissimuler votre adresse Ip : utiliser un VPN ou virtual private network. Ce logiciel est intéressant dans les mesures où l’on ne peut pas savoir d’où vous vous connectez, qui vous êtes ou qu’est-ce que vous faites sur le Web ? Il garantit un total anonymat  pendant toute la durée de votre connexion sur Internet. En plus, il peut débloquer certains sites protégés par la géo-restriction.

Étiquettes: